78

Psssssh!

Entretien avec Joanir Felipe, survivant de la catastrophe du Bumba, Niterói, juin 2017
 

C’est une histoire de quelques secondes, j’ai entendu un bruit, comme un tube qui explose, psssh…!
J’ai dit à mon voisin, “l’eau qui est en haut, ça a dû éclater”. Je crois qu’il y avait bien 50’000 litres d’eau, “c’est en train de descendre, ça va cogner sur mon mur et on va être mouillé !” J’avais à peine fini de parler que c’est arrivé, contre mon mur, ça a projeté les deux voitures qui étaient là-haut sur la terrasse et quand j’ai vu ça, j’ai dit : “Mon Dieu, comment la maison a pu supporter ça ?” Puis j’ai entendu plein de gens crier : “Au secours, au secours !”
À ce moment-là, je suis allé à la maison parce que je pensais que ma femme y était et j’ai crié “Blanche, Blanche, sors d’ici !”, mais mon voisin m’a dit “non elle n’est pas là, elle est dans la maison de ta mère”.
Quelqu’un a crié :
“C’est une avalanche, c’est une avalanche !”