27

Sauvetage

Entretien avec Cecilia Volkmer, biologiste, 19 avril 2013, Porto Alegre
 

Il y a cinq ans, je travaillais avec une équipe de chercheurs sur un lac. Nous étions dans un bateau, moi et un technicien, et celui-ci m’avait dit qu’il ne savait pas nager. Or le moteur du bateau s’est enrayé et pour arriver jusqu’au bord, nous avions une corde et une ancre.
Je lui dit : “Tu n’as qu’à jeter l’ancre et nous poussons avec la corde pour nous approcher”. Il était très maigre et la deuxième fois où il va jeter l’ancre, il s’en va par-dessus bord. Je ne pensais pas que c’était profond, je croyais qu’il allait remonter rapidement mais il ne revenait pas, donc j’en ai déduis que c’était profond. Il remonte une première fois mais je n’arrive pas à l’attraper.
La deuxième fois, alors que j’étais en jeans, avec des tennis et mon chapeau, je me jette à l’eau, parce que j’ai repensé à ce que m’avait dit mon oncle : “Si tu ne le remontes pas à ce moment-là, il est perdu”. Je l’attrape et je lui dit : “Tu vas rester bien calme”.